Comment luter contre la chute de cheveux ?

Nombre de raisons peuvent provoquer la chute de cheveux chez une personne, mais cela est plus conséquent lorsque celle-ci commence à prendre de l’âge. Ce phénomène peut aussi être passager ou chronique, mais tout dépend de la façon dont il est traité. Même si les cheveux se renouvellent tous les jours, le fait qu’ils tombent sans cesse peut également devenir très stressant. Pour ceux qui sont face à une telle situation, il ne sert à rien de paniquer parce que beaucoup d’astuces peuvent être appliquées pour y remédier. Voici nos conseils.

Pourquoi perd-on nos cheveux ?

Bien avant de pouvoir apporter un remède à la chute de cheveux, il faudra comprendre les raisons qui la provoquent. L’alopécie peut atteindre les hommes comme les femmes, mais plusieurs études montrent que les hommes peuvent être beaucoup plus concernés. Aussi, plusieurs facteurs peuvent occasionner une telle situation. Cela peut être d’origine héréditaire, mais le stress, le dérèglement hormonal, l’effet secondaire dû à la prise de certains médicaments, l’allaitement, les carences alimentaires (notamment en fer et en protéines), la pelade, la chimiothérapie, le changement de saison et bien d’autres encore.

Généralement, il est impossible de prévenir la chute de cheveux, surtout si elle n’est pas héréditaire, parce que l’on ne s’alarme que lorsque la perte est devenue considérable. Toutefois, il est tout de même possible de ralentir le processus dès que l’on aperçoit que les cheveux tombent de façon anormale. Aussi, s’il existe déjà un antécédent d’alopécie dans la famille, il convient de prendre des précautions afin de limiter les dégâts.

Les solutions

Selon la cause de l’alopécie, les solutions peuvent être différentes, mais tout peut également dépendre de la gravité de la chute. En l’occurrence, pour la perte de cheveux à cause de l’accouchement, de la fatigue ou de carences en nutriment ainsi qu’au changement de saison, la prise de suppléments de zinc et de vitamine B peut être efficace. En outre, s’il s’agit d’une pelade, l’individu peut être amené à suivre une corticothérapie.

Par ailleurs, pour ceux qui paniquent à l’idée d’une chute de cheveux héréditaire, il est conseillé de prendre certaines mesures pour la prévenir. À ce titre, vous devez limiter les teintures capillaires, les shampoings secs, les lacs et les gels qui peuvent étouffer le cuir chevelu. Aussi, il convient d’adopter une alimentation riche en vitamine B, en zinc, en fer, en silicium, en acide gras et en cuivre.

Avertissement

Le risque de perte de cheveux peut être plus élevé chez certaines personnes, mais les causes ne peuvent pas forcément être liées à une maladie. Cependant, il est à noter que les traitements contre certaines maladies (arthrite, goutte, hypertension artérielle, etc.) peuvent accroitre ce risque. Également, pour les sportifs, la prise de testostérone présente des effets secondaires qui peuvent occasionner la chute de cheveux. En outre, dès que vos cheveux commencent à tomber de façon abondante, il est conseillé d’éviter les coiffures trop tirées (queue-de-cheval ou chignon) et de limiter les brushings ou les séchages à chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *